De l’expérience de… la Fnac en ligne

Souhaitant acheter un produit, je me suis rué comme à l’ordinaire sur Amazon et la Fnac. Et si j’ai voulu expérimenter cette dernière, j’en suis reparti bredouille…

C’est donc comme d’habitude que pour m’acheter une cafetière, j’ai écumé la toile à la recherche d’informations sur les modèles. Après avoir fait mon choix, et n’étant pas fan de la distribution par transporteur pour ce type d’appareil, je me suis attelé à chercher les tarifs les plus intéressants. L’écart, une poignée d’euros entre la Fnac et Amazon, ajouté au fait que je peux aller chercher le produit en magasin, m’a fait pencher pour le distributeur français. 115€ le produit, que j’ai rapidement sans le stress de l’attente du colis, ça me convenait.

Navigation difficile

Cependant pour trouver le produit sur le site de la Fnac, il a fallu batailler. Déjà par la lenteur du site : par défaut il charge un visualiseur en Flash qui met parfois une dizaine de secondes à s’afficher. Il y a possibilité d’afficher « la version en liste », mais si vous appuyez sur une des entrées à gauche, retour à l’affichage en flash…

Dolce Gusto - Achat Petit électroménager - Fnac.com

Alors il y a des effets sympathiques quand on passe la souris, mais niveau praticité… Impossible par exemple de cliquer à la molette à la volée sur les produits qui intéressent pour les ouvrir indépendamment et regarder les détails après en parcourant les onglets. Passons sur les tarifs différents d’un même produit, et sur cette navigation douloureuse avec le plug-in proscrit des appareils mobile.

Après de longues minutes à savoir quel produit est réellement vendu par la Fnac, car je veux le chercher en magasin, je tombe sur le bon modèle. Le site me propose de l’acheter et d’aller le chercher une heure après au magasin de mon choix. Comme il est minuit passé, que je n’ai pas de carte adhérent sous la main et que je compte y aller le lendemain, je ne passe pas à l’acte d’achat.

Tarifs différents

Sur place, c’est la désillusion : le produit annoncé à 115 euros sur le site avant la remise adhérent, il est à 149 en magasin ! Une vendeuse indique que les réductions comme les cartes Fnac ne marchent pas non plus… Quelle mauvaise surprise ! Je ne me laisse pas démonter pour autant. Vu qu’ils ont un système « Buy online – pick up in store« , je me rabat sur l’application mobile du marchand, décidé à l’acheter par ce biais : comme je suis sur place je n’aurais qu’une heure à combler. Caramba, encore raté ! Si la connexion est bonne, impossible d’afficher la page avec les cafetières : l’application indique une erreur et me renvoie à la page précédente.

Dépité, j’ai eu l’impression d’être dans le train SNCF : on fait le même voyage, mais on ne paye pas le même prix. Sauf que dans ce cas j’ai décidé de ne rien payer : je ferais mon achat ailleurs (mais pas chez Darty, j’ai l’impression que c’est juste un showroom, qui n’a jamais rien en stock).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>